75__paris__axelle_bos__1968__ceramique_22.jpg

Artisan_Céramiste

Basée à Paris

PARCOURS

Après des études d'architecture et diverses expériences professionnelles dans des domaines variés, j'ai eu l'opportunité en septembre 2019 d'entamer une formation de tourneur à Montreuil chez Atelier et Chemins de la Céramique. Cette formation, validée par un Certificat d'Aptitude Professionnelle, m'a permis d'appréhender chaque étape de la fabrication d'un objet céramique: de la préparation de la terre au décor, en passant par les étapes de tournage, tournassage, séchage, cuisson... Mais également les techniques diverses et variées du modelage: de la sculpture, de la plaque, du colombin, ou encore de l'estampage....

UNIVERS

J’aime façonner des objets emprunts d’une dualité : à la fois objet sculpture et objet du quotidien.

J’aime tourner mes pièces. Le travail de la terre au tour est en effet méditatif, un travail de patience, de lenteur et d’apprentissage des gestes qu’il faut sans cesse répéter.

J’aspire à travailler des formes simples, empreintes d’un univers géométrique et d’un jeu d’équilibre, issues de volumes architecturaux qui sont ma principale source d’inspiration. Je m’intéresse davantage à la forme, à la matière, ainsi qu’au travail de mise en forme du volume et de l’espace.

J'apprécie également de travailler la déformation. Partir d'une forme parfaitement  tournée et lui donner son expression via la distorsion, le découpage, l'assemblage, ou encore la difformation.

Chaque objet est une aventure créative. Chaque pièce est pensée et esquissée sur un carnet qui me suit partout. S'ensuivent la fabrication de plusieurs prototypes qui varient en taille et proportion avant l’étape cruciale et aléatoire de la cuisson.

bol  tournage grès blanc.JPEG

HETEROTOPIE

Hétérotopie ou le choix d’un mot commun, convoquant personnellement plusieurs ressentis, souvenirs… Sonorité en lien avec son sujet « Terre »... Terme invoquant l’espace, l’architecture, les arts, le mouvement, autant de sujets qui m’interrogent depuis plusieurs années. Terme qui invite à l’interrogation ...

 

Hétérotopie / Hétérotopia

La majorité des écrits sur la céramique sont techniques où historiques, les objets ne se laissent pas facilement appréhender par la théorie et le discours. Dans le monde de l’art, la céramique est une hétérotopie. Elle occupe un espace autre, un espace différent des pratiques utopiques des autres formes d’art.

Concept forgé par Michel Foucault dans une conférence de 1967 intitulée « des espaces autres ». Il y définit les hétérotopies comme une localisation physique de l’utopie. Le concept vient du grec Topos « lieu » et Hétéro « autre » : « Lieu autre ».

 

Il dégage 6 grands principes permettant une description systématique des hétérotopies. 6 principes transposables à l’univers de la céramique :

1_UNIVERSALITE _ Toutes les cultures font de la poterie depuis des milliers d’années.

2_FONCTION EVOLUTIVE _ La fonction change selon le contexte et la culture.

3_JUXTAPOSITION _ Symbiose entre l’extérieur et l’intérieur, le culturel et la pratique, la forme tridimensionnelle et la surface bidimensionnelle.

4_RELATION AU TEMPS _ Le processus de fabrication d’un objet est totalement dépendant du temps, il s’effectue par étapes, dans différents temps. Chaque étape est transitoire et la dernière étape devient irréversible après la cuisson. L’objet devient « éternel », même brisée la poterie reste un objet céramique.

5_ACCESSIBILITE ET RITUEL _ La relation entre rituel et poterie est bien connue. Certaines céramiques sont sacrées, réservées, privilèges. Le rituel se retrouve dans les objets du quotidien, tels que la tasse à café, le pot de chambre…

6_OUVERTURE ET FERMETURE _ Espace volumétrique déplaçable où le vide et le volume articulent la forme, les poteries tiennent et contiennent leur contenu, via des systèmes de bouchons, couvercles…

Plusieurs extraits de textes sont issus d’un article de Paul Mathieu « L’espace de la poterie », Terra Ceramica n°27